Les magnifiques poupées de Ray Harryhausen


Meilleure Vente n° 1
Meilleure Vente n° 2
Meilleure Vente n° 3
PromoMeilleure Vente n° 5
Dracula-Saison 1 [Blu-Ray + Copie Digitale]
  • Audience Rating: Accord parental souhaité

Publié le 12 janvier 2021 à 17 h 00

Ray Harryhausen appartient au cercle privé des magiciens de l’ombre. Maître de l’animation de marionnettes, il conçoit des effets spéciaux pour des classiques tels que la trilogie Sinbad Travels (réalisée en 1958-1977), «Jason et les Argonautes» (1963) ou «Le choc des titans» (1981). . Ses personnages époustouflants ont inspiré la saga Star Wars, Tim Burton, Guillermo del Toro et bien d’autres œuvres. Dans un environnement conçu comme une boîte à jouets, Carlotta Films sort les films d’animation les plus intimes sur DVD ou Blu-ray, des arrangements pointus de « Little Red Riding Hood », « Raiponce », « Hansel et Gretel », « King Midas » … les pavés au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Film de Prométhée

En plus des histoires que nous connaissons tous, ces histoires racontent le destin d’un homme qui s’accroche à son art. Entre 1949 et 1952, les visages des marionnettes se font plus évidents, les gestes se lissent, les décors s’élargissent. Sous nos yeux, le film Prométhée construit son petit monde et lui donne vie. La merveille de l’animation «image par écran» n’est pas comparable à un dessin animé. La sorcellerie de la caméra nous permet de voir des objets réels, solides et fondamentalement inanimés en mouvement.

Même si les enfants d’Harryhausen sont vivants, ce sont toujours des poupées. Cousins ​​de Pinocchio, ils ignorent le poids corporel. Comme l’écrivait Heinrich von Kleist dès 1810 dans son essai sur le «théâtre de marionnettes», ils seule la terre a besoin de la toucher De plus, contrairement aux comédiens de viande, ces créatures curieuses ne vieillissent jamais. Par conséquent, la plus touchante de ces histoires est toujours «Le lièvre et la tortue». En 1952, Harry dirigeait le monopole, Harryhausen avait laissé ce court-métrage inachevé. En 2002, deux jeunes animateurs, Mark Caballero et Seamus Walsh, a offert à l’artiste un artiste éloigné pour l’aider à l’arrêter.Harryhausen accepte de revenir sur cette histoire de jeunesse interrompue au milieu du siècle précédent.

Le créateur est maintenant un homme de quatre-vingt-deux ans. Ses personnages n’ont pas changé, comme s’ils l’attendaient. La course Jean de La Fontaine se poursuit, et cinq ans après son départ, les animaux franchissent la ligne d’arrivée. Ray Harryhausen s’incline à Londres dix ans plus tard.  » Il ne sert à rien de courir; nous devons partir à l’heure. »

«The Marvelous Tales», de Ray Harryhausen

Animations américaines

5 courts métrages, 53 minutes.

Films Carlotta. Pas de DVD ou Blu-ray,

20 euros.